« Nous avons voulu vivre autrement »

Sophie et Denis – 48 et 47 ans

D’Évreux (Normandie)… à Rames – commune de Campouriez (près de Banhars)

Sophie et Denis 48 et 47 ans vivre autrement Campouriez

Ancienne assistante maternelle, Sophie, native d’Évreux, a rencontré Denis il y a quelques années. Cet ingénieur automobile en région parisienne est, lui, originaire de Maine-et-Loire. Par commodité familiale, ils basent leur vie de couple à Évreux.

« Je faisais 150 km tous les jours pour aller travailler, se souvient Denis. C’était 1h30 par trajet. Au début, c’est tenable mais le réseau routier s’est progressivement encombré et ça devenait plus compliqué au quotidien ».

Petit-à-petit, l’idée d’une autre vie germe dans leurs esprits : « Même si je suis née à Évreux, je savais que je n’y resterai pas toute ma vie. Je ne m’y sentais plus en sécurité », explique Sophie. « On a attendu que les enfants aient une situation stabilisée avant de tourner la page ! », renchérit Denis.

Le couple prend donc le temps de mûrir son projet. L’objectif : changer de mode de vie en réduisant l’impact sur la planète. « Nous avons voulu vivre autrement dans un habitat raisonnable et écologique », révèle Denis. 
Au travers de leurs séjours en vacances, ils visitent, se projettent, identifient des régions. Après quelques recherches, ils tombent finalement amoureux de cette parcelle à Rames, à Campouriez, où ils sont installés aujourd’hui. « On avait envie d’un terrain avec un bon taux d’ensoleillement, à un prix au m² abordable et situé dans un secteur touristique. Quand on a visité ici, ça allait au-delà de nos critères ! », se remémore Denis.

La parcelle est située dans un hameau calme, dispose d’un potager et d’une source d’eau et, cerise sur le gâteau, offre une vue imprenable sur la Truyère et le village d’Entraygues-sur-Truyère. « On ne pouvait que craquer ! », lance Sophie, toujours aussi émerveillée « des différentes colorations que dévoilent le point de vue tout au long de la journée… »

Comblés de ce « petit coin de paradis », Sophie et Denis, bricoleurs, n’ont pas chômé et ont construit eux-mêmes leur chalet en 9 mois. L’accouchement d’une nouvelle vie !
Panneaux solaires, poêle à bois, bac de récupération des eaux de pluie… le couple, conscient des enjeux climatiques, met un point d’honneur à maîtriser ses ressources et limiter ses consommations.

D’un point de vue professionnel, le couple ne manque, là aussi, pas d’idées, tout en ayant l’exigence d’éviter les kilomètres et de préserver leur équilibre. Denis est en reconversion et songe à installer une entreprise de services à la personne, Sophie à animer des ateliers de phytothérapie.
Parallèlement, les nouveaux Campouriézois mettent en location un gîte dans le hameau – qu’ils ont entièrement rénové – et la mairie a autorisé l’activité d’un camping dans la parcelle. Histoire de faire profiter du point de vue aux vacanciers et, surtout, de partager ce changement de vie. Car, qui sait ? Cela donnera sûrement envie à d’autres couples de leur emboîter le pas !

Sophie et Denis 48 et 47 ans vivre autrement Campouriez
Comblés de leur « petit coin de paradis », Sophie et Denis, bricoleurs, ont construit eux-mêmes leur chalet en 9 mois. L’accouchement d’une nouvelle vie !
Point de vue - Gîte - Sophie et Denis 48 et 47 ans vivre autrement Campouriez
Sophie et Denis 48 et 47 ans vivre autrement Campouriez
Gîte - Sophie et Denis 48 et 47 ans vivre autrement Campouriez